Najla Bouden se penche sur les réformes nationales

Lors d’un Conseil ministériel tenu, samedi à la Kasbah, sous la présidence de la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, l’accent a été mis sur l’augmentation du taux de croissance économique et la baisse du chômage.

Consacré au suivi de l’avancement de la réalisation des volets du programme national de réforme, le conseil a appelé à poursuivre la mise en œuvre des réformes nécessaires à travers la valorisation du capital humain en consolidant la formation professionnelle spécialisée et la promotion des capacités scientifiques et techniques des ressources humaines.

Le conseil a également examiné l’état d’avancement de la réalisation des projets de renforcement des politiques de développement social destiné à la protection des groupes vulnérables, à la promotion de l’enfance et à l’autonomisation économique des femmes et des familles à statut particulier.

Le conseil a également suivi la situation sanitaire, notant qu’elle se caractérise par la stabilité à la faveur de la politique adoptée pour faire face à la pandémie du coronavirus, recommandant une vigilance constante.

Le Fonds monétaire international (FMI) continue de négocier avec les autorités tunisiennes. Mais « compte tenu de la situation économique désastreuse, des actions décisives et la mise en œuvre de réformes ne doivent pas attendre la fin des discussions ou la conclusion d’un programme avec le FMI « , a déclaré, jeudi, Gerry Rice, le porte-parole du Fonds, lors d’un point de presse en ligne.

Dans sa réponse à des questions envoyées à partir de la Tunisie, sur « ce que s’est passé depuis le début des négociations, fin mars 2022, et quand peut-on espérer à un accord avec le FMI? », Rice a répondu « nous suivons l’évolution de la situation politique et économique en Tunisie (…). Un programme de réforme interne tel que présenté par le gouvernement actuel devrait faire l’objet d’une plus forte appropriation et d’une plus grande crédibilité, pour avoir une plus grande chance de succès que par le passé « .

Commentaires: