Tunisie – Comité 5+5 : Les augmentations salariales à l’ordre du jour… Tensions en vue !

Le gouvernement et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) se réunissent, aujourd’hui, vendredi 20 mai 2022 dans le cadre du Comité 5+5. Cette réunion aura pour principal sujet les négociations sociales relatives à l’augmentation des salaires dans le secteur public et la fonction publique.

C’est ce qu’a confirmé Hfaiedh Hfaiedh, secrétaire général adjoint de l’UGTT. Il a affirmé, aujourd’hui, dans une déclaration à l’agence TAP que les deux parties examineront aussi la demande de l’UGTT portant sur le retrait du décret n°20 imposant aux secrétaires d’Etat et aux Etablissements publics une autorisation préalable de la présidence du gouvernement avant d’entamer des négociations avec les syndicats.

Le Comité 5+5 doit également examiner l’application de l’accord du 6 février 2021 pour la réactivation de 46 conventions sectorielles en instance dans la fonction publique dont certaines remontent à l’année 2015.

La centrale syndicale demande aussi le lancement des négociations au titre des années 2021,2022, 2023 et l’augmentation du salaire minimum, a souligné Hfaiedh Hfaiedh.

Nul doute que cette réunion s’annonce tendue sachant que l’UGTT n’a pas l’intention de faire l’impasse sur les majorations salariales alors que le gouvernement a l’intention de maîtriser la masse salariale.

Samir Saied, ministre de l’Economie et de la Planification a évoqué, hier, les augmentations salariales, affirmant que le gouvernement ne peut satisfaire de nouvelles majorations que dans les limites de ses possibilités, aujourd’hui très limitées.

« La situation actuelle des finances publiques ne permet pas au gouvernement de décider de nouvelles majorations salariales. Le gouvernement ne réduira pas la masse salariale mais essayera de la maîtriser d’autant qu’on a épuisé toutes les possibilités d’emprunt », a-t-il notamment déclaré ».

Commentaires: