Samir Saied : « Vers une maîtrise de la masse salariale et non une réduction »

Présent hier à Paris, pour y conduire des roadshows destinés à la promotion du Tunisia Investment Forum (TIF) auprès des investisseurs et opérateurs économiques européens, Samir Saied, ministre de l’Economie et de la Planification a eu l’occasion d’évoquer les augmentations salariales.

Dans un entretien accordé, jeudi 19 mai 2022, à France 24, Samir Saied, a évoqué les difficultés financières actuelles de la Tunisie et abordé le point des revendications concernant de nouvelles augmentations salariales. Sa réponse a été claire en affirmant que le gouvernement ne peut satisfaire de nouvelles majorations que dans les limites de ses possibilités, aujourd’hui très limitées.

« La situation actuelle des finances publiques ne permet pas au gouvernement de décider de nouvelles majorations salariales. Le gouvernement ne réduira pas la masse salariale mais essayera de la maîtriser d’autant qu’on a épuisé toutes les possibilités d’emprunt », a-t-il notamment déclaré ».

Sur un autre point, il a évoqué les difficultés financières, rappelant que l’endettement du pays est très élevé et qu’un retour à la croissance économique est nécessaire pour réduire le déficit commercial.

Rappelons que le TIF 2022 se tiendra à Tunis les 23 et 24 juin prochains. Dans cette optique, Samir Saied s’est entretenu, hier, avec une vingtaine de chefs de grands groupes et d’entreprises français, ainsi que des hauts représentants de patronats et de fédérations à l’instar du MEDEF, CPME, GPF, GIFAS, FIEV, BPI France et Business France.

Lors de cette rencontre, Samir Saied a donné un aperçu sur le programme de réformes structurelles visant à favoriser une reprise pérenne de l’économie nationale lui permettant d’endiguer les répercussions de la pandémie sanitaire et de la guerre en Ukraine.

Commentaires: