Tunisie : L’UTAP propose 1460 millimes le litre de lait

Lors d’une conférence de presse tenue hier, mardi 17 mai 2022, Bahri Nacer Amdouni, membre du Bureau exécutif de l’Union tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche (UTAP), a déclaré que son organisation maintient ses demandes concernant la révision des prix du lait à la production au profit des agriculteurs.

C’est que, selon M. Bahri Amdouni, les agriculteurs n’arrivent plus à couvrir les pertes qu’ils subissent au niveau du coût de production. Il a, dans ce cadre, évoqué la nécessité de réviser la prime de collecte du lait et celle qui revient à l’industriel, ainsi que l’augmentation du prix du litre de lait à la production de 1140 millimes à 1460 millimes.

M. Bahri Amdouni a ajouté que les membres du B. E. de l’Utap adresseront une lettre au Président de la République ainsi qu’à la Cheffe du gouvernent afin qu’ils interviennent pour la révision de ces prix, dévoilant que les arriérés des professionnels du secteur auprès de l’Etat s’élèvent à 240 millions de dinars.

Pour rappel, l’UTAP avait publié, le 10 mai, un communiqué dans lequel elle revendique une hausse du prix du lait d’au moins 715 millimes / litre au profit de l’éleveur et une hausse de la subvention de la collecte du lait de 60 millimes / litre et ce, suite à l’augmentation des prix de l’alimentation pour bétail.

L’UTAP appelle, également, à une hausse de 120 millimes le litre du lait demi écrémé au profit de l’industriel, et exige un versement immédiat de toutes les indemnités, au titre des arriérés auprès de l’Etat, relatives à l’exploitation, la collecte et le stockage.

D’un autre côté, le président de la chambre syndicale des agriculteurs, Midani Dhaoui a confirmé que le prix du lait allait être augmenté sans pour autant annoncer le montant de cette hausse de prix.

Il a, par ailleurs, annoncé, que des discussions sont sur le point d’être engagées avec le ministère du Commerce, sur cette question, précisant que le syndicat va proposer une augmentation qui couvrira au moins le coût de production, ajoutant que les prix des fourrages ont atteint 300 dinars la tonne.

Rappelons que la dernière augmentation du prix du lait remonte à avril 2021. Une hausse de 100 millimes par litre en vertu d’une décision du ministère du Commerce et du Développement des exportations.

Commentaires: