Tunisie : Spéculation, non-alignement et secteur laitier

Kais Saied reçoit Najla Bouden | CP : Présidence de la République (11/05/2022)

La spéculation, le non-alignement de la Tunisie et le secteur laitier, ont été au centre des activités du président de la République, Kais Saied, ce mercredi 11 mai 2022.

Le Chef de l’Etat a, en effet reçu ce mercredi 11 mai 2022, au palais de Carthage, la Cheffe du gouvernement, Najla Bouden pour une réunion destinée à examiner un ensemble de sujets en lien avec l’organisation des services publics et les points qui seront exposés lors du prochain Conseil des ministres.

Le chef de l’Etat a également insisté, lors de son entrevue avec Najla Bouden sur le fait que les équilibres financiers ne doivent pas toucher les pauvres et a appelé à mettre un terme définitif à la spéculation, une des principales causes de la crise d’approvisionnement en produits alimentaires, selon lui.

Kais Saied reçoit Noureddine Ben Ayed | CP : Présidence de la République (11/05/2022)

Dans une deuxième entrevue, le président de la République a accueilli le vice-président de L’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), Noureddine Ben Ayed avec qui il a évoqué les préoccupations des agriculteurs et les difficultés que traverse le secteur laitier.

Le chef de l’Etat a insisté, selon un communiqué de la Présidence de la République, sur la nécessité de trouver une solution qui garantit l’équilibre sur le marché et qui permet de lutter contre le monopole et la spéculation.

Le communiqué indique que « l’UTAP sera représentée au sein de la Commission nationale chargée du lancement de la nouvelle République », par des personnes qui défendent réellement les causes de ce secteur vital ».

Kais Saied reçoit Othman Jerandi | CP : Présidence de la République (11/05/2022)

Kais Saied a ensuite reçu le ministre des Affaires étrangères, Othman Jerandi pour évoquer les dossiers en lien avec la politique étrangère de la Tunisie en plus de l’examen des prochains rendez-vous diplomatiques.

Le chef de l’Etat a évoqué de la politique de non-alignement adoptée par la Tunisie tout en respectant la légitimité internationale et la Charte des Nations unies.

Commentaires: