Nadia Akacha limogée pour espionnage ? Les révélations de Rachida Ennaifer

Kais Saied – Nadia Akacha, un duo au coeur de la polémique

Le limogeage de Nadia Akacha, ancienne cheffe du cabinet présidentiel, fait toujours couler beaucoup d’encre.

L’ancienne conseillère en communication à Carthage Rachida Ennaifer fait, ce mercredi 11 mai 2022, de nouvelles révélations, le moins qu’on puisse dire dangereuses, sur les causes de ce limogeage polémique.

S’exprimant sur les ondes de Shems FM, Ennaifer a affirmé que Nadia Akacha avait été limogée par le président de la République pour tentative d’espionnage.

« Nadia Akacha a décidé de limoger un serveur au palais de Carthage qui a refusé d’espionner le président pour son compte », a-t-elle précisé.

Et d’ajouter, que l’ancienne cheffe du cabinet présidentiel a trahi la confiance du président de la République, « et suite à son limogeage elle a voulu se venger ».

Rachida Ennaifer

L’ancienne cheffe du cabinet présidentiel Nadia Akacha, est actuellement au cœur d’une polémique sur des conversations fuitées qui lui seraient attribuées.

Le Parquet auprès du Tribunal de Première Instance de Tunis a décidé, mercredi 4 mai 2022 de confier à la cellule nationale la recherche dans les crimes de terrorisme et dans les crimes portant atteinte à l’intégrité du territoire national, une enquête quant au contenu des enregistrements sonores diffusés sur réseaux sociaux, attribué à l’ancienne cheffe du cabinet présidentiel, Nadia Akacha.

Un décret présidentiel mettant fin à la mission de Nadia Akacha à la tête du du cabinet présidentiel a été publié au Journal officiel de la République tunisienne (JORT), en date du 24 janvier 2022.

Connue comme étant la personnalité la plus proche du président de la République, Nadia Akacha avait démissionné de son poste, expliquant sa décision par des divergences profondes relatives à cette responsabilité.

Commentaires: