L’UE se déclare prête à accompagner le processus de réforme politique en Tunisie

L’Ambassadeur de l’Union européenne (UE) en Tunisie, Marcus Cornaro et le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi | CP : MAE 09/05/2022

L’Ambassadeur de l’Union européenne (UE) en Tunisie, Marcus Cornaro, a réitéré, hier, le soutien de la communauté européenne à la Tunisie.

Lors d’une cérémonie tenue, hier soir, à Tunis, à l’occasion de la Journée de l’Europe, Marcus Cornaro a fait part de « la disposition de l’UE à soutenir la Tunisie, en particulier dans les domaines en relation avec les jeunes citant en particulier, la formation, l’enseignement supérieur et la société civile ».

Il a souligné que « l’avenir de la Tunisie n’intéresse pas seulement les Tunisiens, mais également l’UE, appelant dans ce sens, à développer les liens de coopération, les échanges et les investissements », rapporte l’agence TAP.

Il a annoncé, dans ce sens, que l’UE reste prête à accompagner « la Tunisie dans son processus de réforme politique, dans un cadre de dialogue inclusif entre tous les acteurs », soulignant que « des responsables européens ont visité la Tunisie, depuis le 25 juillet 2021, pour apporter l’appui et l’expertise nécessaire au processus démocratique en Tunisie ».

Présent à cette cérémonie, le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi, a d’ailleurs salué l’appui continu apporté par l’UE à la Tunisie, dans cette conjoncture mondiale.

Jerandi a d’ailleurs tenu à rappeler que le président de la République reste attaché aux principes de la démocratie. « La Tunisie entame aujourd’hui un processus de réformes politiques et économiques dont l’objectif est d’établir une vraie démocratie qui répond aux aspirations des Tunisiens », a-t-il lancé.

Il a également appelé l’UE à soutenir davantage la Tunisie pour mettre en œuvre ces réformes et relever les défis socio-économiques qui pointent à l’horizon.

Rappelons que Marcus Cornaro, a évoqué plusieurs questions relatives au soutien de l’UE à la Tunisie, des perspectives d’accompagnement du gouvernement dans les réformes à apporter, sur le plan économique essentiellement, et des investissements européens à développer en plus d’autres volets de la coopération Tunisie-UE.

Commentaires: