Dialogue national : L’UGTT refuse de faire de la figuration

Noureddine Taboubi : « Le président de la République, Kais Saïed, a évoqué un dialogue avec des organisations sociales, mais je ne sais pas de quelle organisation il parle… »

Dans une déclaration faite aujourd’hui, mardi 10 mai 2022, le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, a précisé que la centrale syndicale ne sera pas partenaire d’un dialogue dont les conclusions sont déjà établies.

Il fait allusion à la proposition du président de la République, Kaïs Saïed, d’entamer un dialogue avec les organisations nationales et les institutions sociales.

Il a indiqué que la Centrale syndicale ne participera pas à un dialogue dont les résultats sont connus d’avance, et pour faire seulement de la figuration.

« Le président de la République, Kais Saïed, a évoqué un dialogue avec des organisations sociales, mais je ne sais pas de quelle organisation il parle. Le bureau exécutif de l’UGTT a pris sa décision, qui sera officiellement communiquée », a-t-il précisé.

Par ailleurs, et à propos du décret présidentiel portant nomination des nouveaux membres de l’Instance Supérieure Indépendante des Elections Taboubi a déclaré que le chef de l’Etat est libre d’en nommer les membres, mais il devra en assumer les conséquences.

Commentaires: