« Sarmat », le missile russe capable d’atteindre Paris en 200 secondes

 

La guerre en Ukraine continue de faire rage. Et avec elle, la propagande bat son plein. Sur la chaîne Russia 1, des analystes ont évoqué les missiles Sarmat, qui pourraient atteindre Paris en seulement « 200 secondes ».

Ces débats à la télévision russe d’Etat prennent, en effet une tournure de plus en plus inquiétante, des journalistes se sont amusés à calculer le temps qu’il faudrait à ce missile pour atteindre les différentes capitales européennes.

Le missile balistique intercontinental Sarmat, connu également sous le nom de «Satan 2», est une arme réputée pour être capable de raser un pays d’une taille équivalente à celle de la France.

L’armée russe avait d’ailleurs annoncé, le 20 avril, le premier tir d’essai «réussi» de son Sarmat. Aucune technologie de défense antimissile ne serait surtout en mesure de l’arrêter. Selon Vladimir Poutine, ce missile lourd balistique intercontinental de cinquième génération serait capable de «déjouer tous les systèmes anti-aériens modernes».

Son nom officiel est «RS-28 Sarmat». Il a été mis au point pour remplacer les vieillissants missiles «R-36M» qui étaient surnommés «Satan» par les experts de l’OTAN.

Le missile aurait une capacité d’action de 10.000 kilomètres et pourrait contenir jusqu’à douze têtes nucléaires, lui donnant la capacité de détruire en quelques secondes un territoire «de la taille du Texas ou de la France», selon les informations de la télévision russe.

De son côté, le Pentagone a réagi à l’essai «de routine» de l’armée russe, considérant qu’il n’était «pas une menace». Rassurant !

Commentaires: