Kais Saied : « De quoi se mêlent-ils ? »

Kais Saied critique envers certains pays et organisations qui ont exprimé leurs inquiétudes face à la situation en Tunisie | CP : Présidence de la République (27/04/2022)

Le président de la République, Kaïs Saïed a organisé, ce mercredi 27 avril 2022, un diner de rupture du jeûne en l’honneur des familles des martyrs et des blessés des attaques terroristes parmi les forces armées et des familles des martyrs et des blessés de la révolution.

Une occasion pour le Chef de l’Etat de louer la bravoure et le courage des héros de la Tunisie qui ont sacrifié leur vie pour la patrie.

Mais aussi une occasion pour lancer des piques à destination de « ceux qui ont choisi la voie de la traîtrise et qui cherchent à détruire l’Etat et le vendre, rappelant au passage qu’il n’y aura ni dialogue, ni reconnaissance ni réconciliation avec eux ».

Kais Saied en a également profité pour critiquer certains pays et organisations qui ont exprimé leurs inquiétudes face à la situation en Tunisie. « Pourquoi nous font-ils part de leurs inquiétudes ? Nous avons pourtant donné toutes les garanties pour la tenue d’un référendum et nous avons fixé un calendrier », a-t-il lancé.

« Pourquoi s’inquiètent-ils autant des choix en Tunisie ? Pourtant nous n’avons jamais critiqué leurs propres choix ? De quoi se mêlent-ils ? », a-t-il ajouté. « Certains ont proposé de mettre à notre disposition des experts, mais nous sommes prêts à mettre les nôtres à leur disposition », a-t-il encore dit.

Rappelons que la représentation de l’Union européenne en Tunisie a critiqué le décret de réforme de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) récemment publié et estimé qu’il risque de réduire son indépendance à un moment politique important et peu avant des rendez-vous électoraux clés pour la Tunisie.

Pour leur part, les Etats-Unis ont fait part, mardi de leur vive inquiétude face à la décision « unilatérale » du président Kais Saïed de « restructurer » l’ISIE.

Pour rappel, le 22 avril, le président de la République a émis un décret-loi modifiant et complétant certaines dispositions de la loi organique n° 2012-23 du 20 décembre 2012 relative à l’Instance supérieure Indépendante pour les élections.

Commentaires: