Tunisie : Le secteur du transport irrégulier en grève

Dans un communiqué rendu public, le groupement professionnel du transport, relevant de la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT) a annoncé que le secteur du transport irrégulier observe une grève demain jeudi 5 mai 2022.

Cette décision intervient pour dénoncer les difficultés économiques et sociales que rencontrent les professionnels de ce secteur, notamment après la hausse des prix des carburants.

Le groupement appelle dans ce sens toutes les parties concernées à unir leurs rangs pour « défendre leurs droits et lutter contre la marginalisation de leurs activités ».

Plusieurs taxistes se sont rassemblés, il y a dix jours, devant le ministère du Transport pour protester contre la nouvelle augmentation des prix des carburants.

« Trop c’est trop », ont-ils crié, appelant le gouvernement à revoir sa stratégie en matière de tarification des carburants, assurant que leur activité n’est plus rentable et qu’ils risquent à tout moment la faillite.

Ils ont par la même occasion dénoncé le retard accusé dans l’octroi des licences d’activité, affirmant que « la situation est devenue critique ».

Selon leurs témoignages, les taxistes, mais aussi tous les travailleurs dans le secteur du transport irrégulier.

Le ministère de l’Industrie, des mines et de l’énergie et le ministère du Commerce et du développement des exportations ont annoncé un nouvel ajustement partiel des prix de vente au public de certains produits pétroliers, et ce, à partir du 14 avril 2022 à minuit.

Commentaires: