Rached Ghannouchi : « Kais Saied remet en cause sa propre légitimité »

Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, a accordé une déclaration, samedi 23 avril 2022, à AlJazeera.Net dans laquelle qu’il réitère son refus catégorique du décret présidentiel modifiant la loi de l’Isie. Il estime que ce décret en totale contradiction avec la Constitution, et notamment son article 70.

Le chef du mouvement Ennahdha a indiqué qu’en questionnant l’indépendance de l’Isie, Kaïs Saïed ne fait que remettre en cause sa légitimité, dans la mesure c’est cette même instance qui l’a atteint la présidence du pays avec plus de 70% des voix.

De plus, Rached Ghannouchi estime que la dissolution de l’Instance électorale était la dernière étape pour achever le projet démocratique et l’achever, soulignant que le président de la République avait commencé son projet de destruction par la dissolution du Parlement, pour s’attaquer, par la suite, aux instances constitutionnelles, comme l’instance du contrôle de la constitutionnalité des lois, l’instance nationale de lutte contre la torture, le Conseil supérieur de la magistrature, avant la publication de ce décret relatif à l’ISIE.

Avec ce décret présidentiel, le chef d’Ennahdha estime que l’opération électorale sera gérée désormais depuis Carthage.

Commentaires: