Tunisie : Le programme de réforme fiscale au centre d’une réunion avec le FMI

Lors d’une visioconférence tenue hier, jeudi 21 avril 2022, la ministre s’est entretenu avec une équipe du FMI pour évoquer les grandes orientations de la réforme fiscale.

Le ministre des Finances, Sihem Boughdiri Nemsia, a discuté avec des représentants du Fonds monétaire international (FMI) des caractéristiques du programme de réforme budgétaire dans le cadre de la poursuite des réunions techniques.

Lors d’une visioconférence tenue hier, jeudi 21 avril 2022, la ministre s’est entretenu avec une équipe du FMI pour évoquer les grandes orientations de la réforme fiscale et développer la coopération technique entre la Tunisie et le Fonds dans ce domaine.

Le programme de réformes vise principalement à simplifier le recouvrement, uniformiser les taux, consacrer davantage le principe de justice fiscale, élargir la base et lutter contre l’évasion fiscale, ainsi que parachever le programme de numérisation de l’administration fiscale.

Il a également été souligné au cours de la réunion l’importance d’ajuster les modalités pratiques de renforcement de la coopération technique avec le Fonds monétaire international dans ce domaine afin de bénéficier d’expériences comparatives et de développer des mécanismes techniques appropriés pour faire de cette réforme un succès à court et moyen terme.

La ministre des Finances Sihem Nemsia, le vice-président de la Banque mondiale pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, Ferid Belhaj, et le ministre de l’Economie et de la Planification Samir Saied avaient tenu, dans la soirée du mercredi 20 avril 2022, une réunion en visioconférence au cours de laquelle la mise en œuvre des programmes de coopération financière et de développement avec la Banque mondiale et la diversification de leurs domaines ont été discutés.

La réunion avait été consacrée au suivi des programmes de coopération établis entre la Tunisie et la Banque mondiale sur les plans financier et de développement, notamment les programmes liés à l’appui aux petites et moyennes entreprises et à l’intégration financière, outre les projets de développement conclus entre les deux parties.

Aussi, lundi soir, la délégation tunisienne, qui prend part aux réunions du printemps de la Banque Mondiale (BM) et du Fonds Monétaire International (FMI), s’était entretenue avec des représentants du FMI, avec à leur tête Jihad Azour, directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale au Fonds.

La réunion avait porté sur les discussions en cours entre la Tunisie et le FMI visant à parvenir à un accord entre les deux parties et elle a été l’occasion de discuter des efforts déployés par la Tunisie pour accélérer le rythme des réformes et les mettre en application en concertation avec les organisations nationales.

Les rencontres entre la délégation tunisienne et les représentants du FMI se poursuivront durant cette semaine en présence des équipes techniques.

Rapport du FMI : Pas de perspectives à moyen terme pour la Tunisie !

L’économiste Aram Belhaj a estimé que la non-publication de perspectives économiques à moyen terme pour la Tunisie (2023-2027) dans le dernier rapport du Fonds monétaire international (FMI) représente un précédent.

Dans un post publié hier, mardi 19 avril 2022, sur sa page Facebook, il a expliqué que le FMI attribuait cela aux discussions techniques en cours dans le cadre d’un accord à venir.

Aram Belhaj a indiqué que cela s’explique par le fait que le bailleur de fonds n’est toujours pas convaincu par le programme de réformes et les promesses faites par la Tunisie.

Commentaires: