Mabrouk Korchid : « Ennahdha est à l’origine de 70% des problèmes de la Tunisie »

Mabrouk Korchid critique quant à l’initiative d’Ahmed Nejib Chebbi

Dans un entretien effectué aujourd’hui lors du programme « La matinale », sur Shems Fm, le président du parti « Arraya Al-watania », Mabrouk Korchid, a estimé que bien que le pays ait besoin d’une initiative de sauvegarde, la manière avec laquelle Ahmed Néjib Chebbi a procédé pour former un « front de salut national » nécessite d’être débattue.

Korchid a précisé qu’en s’adressant au mouvement Ennahdha, Ahmed Néjib Chebbi pourrait provoquer une large répulsion de la part des forces patriotiques à son initiative, car ce mouvement est à l’origine de 70% des problèmes que vit la Tunisie depuis une décennie.

Abordant le sujet du naufrage du navire Xelo à Gabès, Mabrouk Korchid a, par ailleurs, exprimé sa crainte quant à la nature de l’activité de ce navire « qui pourrait être consacrée au trafic d’armes », précisant que « plusieurs rapports ont affirmé que le navire est italien », selon lui.

Hier, le secrétaire général du mouvement « Al-Chaâb », Zouhaïer Maghzaoui, n’a pas été, lui aussi, tendre envers Ahmed Néjib Chebbi à propos de son initiative de créer un « Front de salut national ». Maghzaoui a fustigé Chebbi et l’a qualifié d’opportuniste à souhait.

Zouhaïer Maghzaoui a précisé que la « colonne vertébrale » de ce Front n’est autre que le mouvement Ennahdha et quelques personnalités gravitant autour, cherchant à créer « des gouvernements parallèles », ce qui est d’une extrême gravité, estime-t-il.

Ahmed Néjib Chebbi, chef de l’instance politique du parti « Al Amal », a présenté, lundi 18 avril 2022, au chef d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, son initiative visant à former un front de salut national pour sortir la Tunisie de sa crise.

Ahmed Néjib Chebbi a lancé sa nouvelle initiative baptisée « Front du salut national », dans le but, selon lui, de « remettre le pays sur les rails de la démocratie ».

Commentaires: