Impression des manuels scolaires : Le dossier va-t-il être réexaminé en conseil ministériel ?

L’impression des manuels scolaires dans le cadre de la prochaine rentrée fait l’objet d’un différend entre les imprimeurs tunisiens et le CNP.

Le président directeur général du Centre National Pédagogique (CNP) va voyager en Turquie, malgré quelques dépassements dans la transaction annoncés par la commission des transactions publiques.

Preuve à l’appui , le PDG, accompagné de plusieurs responsables du centre, va se déplacer en Turquie pour finaliser et officialiser la transaction de l’impression de 13 millions de manuels scolaires.

Notons que ladite commission a appelé à renvoyer le dossier de l’accord conclu avec la Turquie au ministère de l’Education pour examen lors d’un conseil ministériel.

L’impression des manuels scolaires dans le cadre de la prochaine rentrée fait l’objet d’un différend entre les imprimeurs tunisiens et ce centre. Les différentes offres de ces imprimeurs n’ont pas convaincu le centre en question qui a opté pour un appel d’offres international.

Cet appel d’offres a été remporté par des imprimeurs turcs, chose qui a causé une large polémique.

L’organisation nationale de défense du produit tunisien s’est également opposée à cet appel d’offres, affirmant que l’impression des manuels scolaires tunisiens dans des pays étrangers pourrait porter atteinte aux sociétés tunisiennes s’activant dans ce domaine.

Samir Graba, président de la Chambre nationale des fabricants du livre scolaire, avait déjà alerté l’opinion publique, au début du mois, sur cette situation inédite, évoquant l’éventualité de voir la rentrée scolaire perturbée par le manque de manuels scolaires sachant que 13,5 millions de livres doivent être imprimés avant septembre prochain par le CNP

Commentaires: