Tunisie : Suppression de 25 autorisations pour « libérer » l’investissement

Le ministère de l’Économie et de la Planification a annoncé, la suppression de 25 autorisations liées à l’exercice d’un certain nombre d’activités économiques et administratives pour réaliser des projets.

Ceci entre dans le cadre de la consécration de la liberté d’investissement en simplifiant les procédures et en réduisant les obstacles bureaucratiques, notamment au niveau des autorisations, lancée par le ministère de l’Économie, en concertation avec les ministères et structures concernés.

L’annulation des autorisations d’exercer des activités économiques concerne 15 activités liées notamment au domaine du divertissement, de l’activation touristique, des transports publics irréguliers, de l’activité financière, de la création de fonds d’aide, des travaux publics, des matériaux de construction, des services de médiation dans le domaine de l’enseignement supérieur et autres.

Quant aux 10 autorisations administratives de réalisation de projet qui ont été supprimées, elles concernent notamment les domaines de la vente de tabac, de la production d’auto-électricité à partir d’énergies renouvelables de moins de 1 mégawatt, la fourniture et la commercialisation d’appareils et systèmes électroniques, l’importation de films et autres.

Le ministère a ajouté, dans un communiqué publié ce mardi 19 avril 2022, qu’il cntinue de travailler dans la période à venir pour identifier d’autres autorisations et documents susceptibles d’être supprimés dans le sens de la création d’une liste négative, ce qui permettra une plus grande libéralisation des investissements, encourager l’initiative privée et ouvrir des horizons plus larges pour faire progresser l’activité économique et créer de nouvelles opportunités d’emploi.

Commentaires: