Prière de Trawih : Ghannouchi « dégagé » d’une mosquée à Tunis !

Ghannouchi a quitté les lieux sous protection

Le chef du mouvement Ennahdha a encore une fois échoué à gagner la sympathie des Tunisiens. Hier, alors qu’il a décidé de se rendre à une mosquée à Tunis pour la prière de Trawih, il a été chassé par les fidèles et a été contraint de quitter les lieux sous haute surveillance.

En effet, le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi a été dégagé, hier vendredi 8 avril, par un nombre de fidèles de la mosquée de Mellassine, alors qu’il voulait faire la prière de Tarawih.

Selon des vidéos publiées sur les réseaux sociaux, les citoyens l’ayant aperçu l’ont traité d’ « assassin » et de « tueur des innocents ». « Ghannouchi criminel, rentre chez toi », peut-on entendre dans ces enregistrements.

Ghannouchi ne parvient toujours pas à convaincre les Tunisiens de son projet politique ni de son activité sur la scène politique. Dans les différents sondages réalisés ces dernières années, il occupe la dernière place lorsqu’il s’agit du degré de confiance accordé aux personnalités politiques.

Commentaires: