Un point de vente dans une salle de sport… ou l’art de mépriser le sport !

Un point de vente dans une salle de sport inauguré par le gouverneur de Ben Arous | CP : Gouvernorat de Ben Arous

Les points de vente du producteur au consommateur poussent comme des champignons en ce Ramadan. C’est du moins l’impression qu’ont les Tunisiens.

On en parle tous les jours et si l’idée peut contribuer un tant soit peu à faire face à la hausse des prix et à faire rapprocher les produits agricoles des citoyens, elle reste bonne.

Mais là où le bât blesse c’est lorsque des infrastructures sportives sont utilisées pour installer ces points de vente. A Mhamdia, le maire Ahmed Almi a décidé de réquisitionner une salle de sport pour y installer un point de vente durant le Ramadan.

L’initiative est louable mais monsieur le maire n’avait-il aucun autre choix ? Cela étant, le point de vente en question a élu domicile dans une salle de sport du quartier Hachad, suscitant aussitôt le mécontentement des enfants et élèves qui y pratiquaient une activité sportive.

Dans une déclaration à la radio Mosaique fm, Ahmed Almi a expliqué qu’une salle avait été installée dans le nouveau complexe culturel et sportif de Mhamdia en guise de remplacement, soulignant que les parents ose sont montrés compréhensifs.

A partir de là, quel message fait-on parvenir à ces enfants dont le seul désir est de pratiquer un sport dans un endroit sain ?

Le comble de toute cette histoire, c’est que le point de vente du produit au consommateur, qui a été inauguré par le gouverneur de Ben Arous, n’a pas connu une grande affluence et certains commerçants songent même à partir !

Commentaires: