Tunisie : Ameur Ayed et Abdelatif Aloui condamnés à quatre mois de prison

Ayed et Aloui avaient été interpellés pour, entre autres, complot contre la sécurité de l’Etatet acte ignoble contre le président de la République.

La chambre pénale du tribunal militaire permanent de Tunis a condamné le journaliste Ameur Ayed à quatre mois de prison pour atteinte au moral de l’armée nationale.

Selon Mosaique fm, le tribunal a également condamné l’ancien député de la coalition Al Karama Abdellatif Aloui à quatre mois de prison, sur fond de déclarations médiatiques qu’il a faites lors d’une émission télévisée.

Rappelons que l’animateur de la chaîne de télévision illégale, Zitouna, Ameur Ayed, avait fait l’objet d’un mandat de dépôt, émis, en octobre par le deuxième juge d’instruction au Tribunal militaire permanent de Tunis.

Il avait été interpellé en marge d’une émission diffusée le 1er octobre sur la chaine Zitouna et durant laquelle Ayed avait directement attaqué le président de la République et avait vivement critiqué la nomination de Najla Bouden Romdhan comme cheffe du gouvernement.

Lors de cette émission, à laquelle Abdellatif Aloui avait  pris part, l’animateur avait traité le chef de l’Etat de tous les noms le qualifiant de « frère de Hitler » et insinuant qu’il est un enfant illégitime et dénonçant la nomination d’une femme à la Kasbah.

Ameur Ayed et Abdellatif Aloui avaient été interpellés pour, entre autres, complot contre la sécurité de l’Etat, acte ignoble contre le président de la République, attribution de fait inexactes à un agent public, et appel à la désobéissance et au chaos.

Commentaires: