L’ONU suspend la Russie du Conseil des droits de l’Homme, la Tunisie s’abstient

ONU

L’Assemblée générale de l’ONU a suspendu, ce jeudi 7 avril 2022, la Russie de son siège au Conseil des droits de l’Homme des Nations unies en raison de l’invasion de l’Ukraine, lors d’un vote qui a recueilli 93 voix favorables.

Sur les 193 pays membres de l’Assemblée générale, 24 ont voté contre cette suspension, initiée par les Etats-Unis. 58 pays, dont la Tunisie, se sont abstenus, mais les abstentions n’étaient pas prises en compte dans la majorité des deux-tiers requise parmi les seuls votes pour et contre.

Il s’agit de la deuxième suspension de l’histoire de l’ONU après celle de la Libye en 2011.

La Russie a rapidement réagi à cette suspension. Son ministère des Affaires étrangères l’a qualifiée d’illégale, dans un communiqué publié ce soir. La Russie dénonce une décision visant à punir de manière ostentatoire un Etat membre souverain de l’ONU qui mène une politique intérieure et étrangère indépendante, selon ledit communiqué.

Commentaires: