Tunisie : Le taux d’inflation poursuit sa hausse à 7,2%

L’inflation poursuit sa hausse | CP : twinsterphoto / 123rf

L’inflation a confirmé sa tendance haussière au cours des six derniers mois en augmentant à 7,2% au mois de mars 2022.

L’inflation a augmenté pour le sixième mois consécutif et s’établit à 7,2% contre 7% en février, 6,7% en janvier et 6,3% en octobre 2021, selon les données publiées, ce mercredi 6 avril 2022, par l’Institut National de la Statistique (INS).

Ce taux vient confirmer les prévisions de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) selon lesquelles l’inflation a poursuivi sa tendance haussière en 2021, pour clôturer l’année à 6,6% et 4,9%, une année auparavant. Les prévisions de la BCT tablent sur un taux d’inflation moyen de 6,8% en 2022, avant de s’atténuer à 5,6% en 2023.

Les principales causes

Cette augmentation est expliquée essentiellement, par l’accélération du rythme des hausses des prix des boissons alcoolisées et tabac (21% contre 19,4% en février ).

Les prix de l’alimentation ont augmenté de 8,7% sur un an. S’agissant des produits manufacturés et des services, ils ont connu une hausse de 8,4% sur un an. Pour les services, les prix ont bondi de 4,7% sur un an.

En ce qui concerne les prix à la consommation, ils ont connu une hausse de 0,8% sur un mois. Ainsi, ils ont progressé, au cours du mois de mars 2022, de 0,8% après 0,3% au mois de février et 0,7% en janvier.

Vers un taux d’inflation à deux chiffres en Tunisie ?

Contrairement aux prévisions de la BCT, celles de Walid Belhaj Amor, vice-président de l’Institut arabe des chefs d’entreprise (IACE), sont beaucoup plus pessimistes.

Il estime, en effet, que la hausse des prix au niveau mondial va entraîner une hausse de l’inflation, une baisse de la consommation et une baisse des taux de croissance en Europe et dans l’ensemble de la zone euro.

Selon lui, cela aura un impact sur l’économie nationale, les institutions tunisiennes exportant vers l’Europe et le rythme d’exportation, soulignant que tous ces indicateurs peuvent avoir des répercussions sur les taux d’inflation en Tunisie, qui pourraient atteindre les deux chiffres de l’ordre de 10 à 12%, en plus d’une baisse des taux de croissance à 1 ou 1,2%, pour l’année 2022.

Commentaires: