Washington « profondément préoccupé » par la dissolution de l’ARP

Ned Price

Les Etats-Unis se sont dits, jeudi, « profondément préoccupés » face à la « décision unilatérale » du président de la République Kais Saïed de dissoudre l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Washington s’est dit également consterné face aux « informations laissant entendre que des mesures juridiques seront prises par les autorités contre certains députés », a dit le porte-parole du département d’Etat américain, Ned Price, lors d’un point de presse dont teneur a été relayée par le site de l’ambassade des Etats-Unis à Tunis.

Pour Washington, un « retour rapide au régime constitutionnel » est « primordial » pour l’instauration d’un système démocratique et « la relance de l’économie tunisienne. »

Le président de la République Kais Saied a annoncé hier soir, la dissolution du Parlement après avoir recouru à l’article 72 de la Constitution pour préserver l’unité de l’Etat et la sécurité des Tunisiens.

Ledit article stipule que  « le Président de la République est le Chef de l’État et le symbole de son unité. Il garantit son indépendance et sa continuité et veille au respect de la Constitution ».
Dans une déclaration accordée à la chaîne al Jazeera, Rached Ghannouchi a annoncé, ce jeudi 31 mars 2022, son rejet de cette décision prise par le président de la République, indiquant que la décision de dissoudre le Parlement représente une menace pour la Tunisie et sa sécurité.

Commentaires: