Kais Saied veut faire de la Consultation la base du dialogue national

En recevant, hier soir au Palais de Carthage la cheffe du gouvernement Najla Bouden et le ministre des Technologies de la communication, Nizar Ben Néji, le président de la République Kais Saied a confirmé, en marge d’une présentation des résultats de la Consultation nationale électronique, que celle-ci servira de base à un large dialogue national.

« Ces résultats seront la base d’un large dialogue national avec les patriotes et les intègres. Tous ceux qui ont porté atteinte à l’Etat et au peuple ne sont pas concernés par le dialogue », a-t-il notamment déclaré.

« Ce dialogue exclura ceux qui veulent diviser la population, ceux qui recourent à la violence et ceux qui pillent les richesses de l’Etat », a-t-il ajouté

Lancée le 15 janvier dernier la Consultation nationale a enregistré la participation de 534.915 Tunisiens jusqu’au 20 mars dont 5873 résidant à l’étranger.

Les résultats ont montré que 86,4% des participants ont opté pour le régime présidentiel contre 2,5% pour un régime parlementaire alors que 60,8% des participants sont favorables à l’amendement de la loi électorale.

Par ailleurs, 44,4% des participants se sont prononcés pour l’amendement de la loi sur les partis politiques, 38% pour l’amendement de la Constitution et 36,5% pour l’élaboration d’une nouvelle Constitution.

Enfin, 75,5% des participants considèrent que le système judiciaire, dans sa structure actuelle, ne garantit pas la justice.

Commentaires: