Tunisie : Enième report de l’affaire Chokri Belaïd

Chokri Belaid, assassiné le 6 février 2013.

Et encore un report ! La Chambre criminelle spécialisée dans les affaires terroristes près le Tribunal de Première Instance de Tunis a décidé de reporter l’examen de l’affaire de l’assassinat du martyr Chokri Belaïd au 17 juin prochain.

Elle a également décidé de rejeter toutes les demandes de libération des détenus, a déclaré ce mercredi 30 mars 2022, à l’agence TAP, Kouthaïr Bouallègue, membre du comité de défense du martyr.

Kouthaïr Bouallègue a précisé que l’équipe de la défense n’a pas assisté à l’audience d’hier afin de protester contre la non-exécution des jugements préparatoires rendus par le tribunal depuis 2019, sans motif, ni justification.

La Chambre spécialisée dans les affaires terroristes près le Tribunal de Première Instance de Tunis avait décidé, le 26 novembre, de reporter l’examen de l’affaire de l’assassinat du martyr Chokri Belaïd au 29 mars 2022 « pour compléter certaines investigations et mettre en œuvre les jugements préparatoires ».

Entretemps, le président de la République, a assuré qu’il veillera à lever toute la vérité sur les grosses affaires, les assassinats politiques notamment, qui ont été étouffées et entravées pendant près d’une décennie dont celui de Chokri Belaid.

Le 1er novembre, il avait même déclaré être en possession de plusieurs documents prouvant que plusieurs juges sont corrompus, citant l’exemple d’un juge qui a dissimulé des dossiers dans l’affaire des deux martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi.

En référence aux assassinats des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, Kais Saied avait indiqué le 7 février dernier « qu’il y a une partie qui a refusé de remettre à l’équipe de défense des éléments qui représentent des preuves capables de faire la lumière sur ces assassinats ».

Il y a neuf ans, Chokri Belaid, figure marquante de la gauche, était lâchement assassiné en bas de l’immeuble où il résidait à El Menzah VI. Le 6 février 2013, il avait a été abattu de trois balles tirées à bout portant.

Neuf après cet assassinat, le procès sur cette affaire a été maintes et maintes fois reporté. Le dernier report renvoie au 29 mars 2022 la date du procès afin de parachever des investigations et l’exécution des jugements préparatoires concernant les quinze personnes impliquées dans cette affaire.

Commentaires: