Plénières à l’ARP : « Un putsch contre la Constitution », dénonce Kais Saied

Conseil de sécurité nationale

Le président de la République Kais Saied a présidé, lundi 28 mars, au palais de Carthage, la réunion du Conseil de sécurité nationale.

Selon un communiqué, la réunion a porté sur la situation générale du pays, ainsi que sur la nécessité du respect de la loi par tous.

A cette occasion, le chef de l’Etat a réaffirmé  » l’unité de l’Etat « , mettant en garde contre toute atteinte à sa sécurité et à la sûreté de son peuple.

 » Porter atteinte à l’unité de l’Etat signifie compromettre la sécurité de la Tunisie et la sûreté de son peuple « , a averti le président Kais Saied.

Evoquant l’organisation d’une plénière à l’Assemblée des représentants du peuple gelée, Saied a estimé qu’il s’agit d’un putsch contre la Constitution. Pour lui, ces députés n’ont aucune légitimité et ce passage en force constitue une menace contre la sécurité intérieure du pays.

Défiant le président de la République, Kais Saied, le Parlement gelé va, bel et bien, tenir non pas une mais deux séances plénières cette semaine.

Plusieurs députés ont appelé à la tenue d’une séance plénière pour débattre d’une alternative constitutionnelle mettant fin aux mesures d’exception prises par le Chef de l’Etat le 25 juillet 2021.

Une réunion du bureau de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a été tenue ce lundi 28 mars 2022. En marge de cette réunion, il a été décidé de tenir deux séances plénières, la première, mercredi 30 mars et la deuxième samedi 2 avril, a annoncé l’assesseur du président du Parlement chargé de la communication, Maher Medhioub.

La plénière du 30 mars devrait porter sur l’annulation des mesures exceptionnelles avec pour objectif d’y mettre un terme. La plénière du 2 avril, devrait porter sur la situation économique et financière du pays.

Commentaires: