Sécurité informatique : Nouvelle mise en garde de l’ANSI

Ces attaques pourraient cibler des institutions financières

L’Agence Nationale de la Sécurité Informatique a de nouveau publié un communiqué ce vendredi 25 mars 2022, pour mettre en garde contre de nouvelles attaques de ransomwares qui continuent de se multiplier au sein des entreprises à travers les canaux de messagerie électronique et l’exploitation des vulnérabilités à distance.

Ces attaques pourraient cibler des institutions financières, comme de simples citoyens, a-t-on également indiqué.

De ce fait, l’Agence recommande l’application des règles suivantes :

  • Mettre à jour régulièrement votre système d’exploitation, vos navigateurs Web et aussi votre solution anti-malware.
  • Sauvegarder régulièrement vos données sensibles sur des disques durs externes.
  • Vérifier l’authenticité des expéditeurs avant la lecture de chaque message reçu par e-mail, par les applications de messagerie de Facebook / WhatsApp / Instagram etc… ou à travers vos réseaux sociaux et en cas de doute n’y répondez pas, ne cliquez pas sur les liens hypertextes ou les images qu’il contient et supprimer le immédiatement.
  • Eviter d’installer vos logiciels, applications ou extensions depuis des sources non fiables.
  • Se connecter à Internet via un compte utilisateur limité.
  • Ne pas payer les rançons demandées par les pirates informatiques.
  • Installer les applications / extensions « Web Of Trust (WOT) » «Netcraft / Netcraft Phishing Protection » et « adblockplus» pour vérifier la fiabilité des sites web visités et bloquer les annonces publicitaires douteuses.

Une attaque cybernétique a été détectée, dans la matinée du mercredi 23 mars 2022, par le dispositif de sécurité informatique de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a indiqué la BCT.

« Cette attaque a été maîtrisée grâce aux efforts coordonnés entre les services de la BCT et ceux de l’Agence Nationale de la Sécurité Informatique (ANSI) « , a expliqué la BCT, jeudi 24 mars, dans un communiqué.

Et de préciser que toutes les données du système d’information de la BCT sont intègres et intactes. La BCT a, toutefois, enregistré quelques perturbations sur certaines de ses activités, dont le site Internet.

Le chef de l’Etat Kais Saied a reçu hier jeudi 24 mars 2022, le ministre des TIC Nizar Ben Neji, une rencontre qui a été axée autour de la consultation nationale et la cyberattaque contre la Banque Centrale de Tunisie.

A cet effet, le chef de l’Etat a estimé que ce genre de cyberattaques constituent aussi une forme de terrorisme. « Les organisations terroristes n’hésitent pas à faire appel à ce genre d’attaques pour porter atteinte aux institutions de l’Etat », a-t-il dit.

Commentaires: