Le Sous-comité de l’ONU pour la prévention de la torture en visite en Tunisie

La Tunisie a été le premier pays en Afrique du nord à établir un mécanisme national pour la prévention de la torture.

Le Bureau des droits de l’homme des Nations Unies a annoncé, ce vendredi 25 mars 2022 la venue prochaine en Tunisie d’une délégation du Sous-comité des Nations Unies pour la prévention de la torture (SPT).

Cette délégation de quatre membres, conduite par Abdallah Ounnir, sera en Tunisie du 27 mars au 2 avril 2022 pour évaluer l’application des recommandations formulées à cet Etat lors de sa première visite, en 2016.

« La Tunisie a été le premier pays en Afrique du nord à établir un mécanisme national pour la prévention de la torture (MNP), que le SPT a soutenu dès ses débuts », a déclaré, à cette occasion, Abdallah Ounnir.

Il a indiqué que la délégation rencontrera les membres de l’Instance nationale pour la prévention de la torture (INPT) afin de constater les progrès réalisés et conseiller sur les améliorations à entreprendre. Elle rencontrera aussi les autorités gouvernementales, et devrait visiter des lieux de détention.

La délégation du SPT tiendra aussi des réunions avec d’autres entités, y compris des magistrats du siège et du parquet ainsi que des représentants de la société civile. Après la visite, le SPT communiquera son rapport au gouvernement. Ce rapport demeurera confidentiel à moins que le gouvernement ne décide de le rendre public.

La délégation du Sous-comité pour la prévention de la torture est composée des membres suivants : M. Abdallah Ounnir (Maroc), chef de délégation, M. Hamet Diakhate (Sénégal), Mme Marina Langfeldt (Allemagne) et M. Gnambi Garba Kodjo (Togo).

Commentaires: