Hichem Snoussi : « Ils veulent nous imposer des médias gouvernementaux »

« Le gouvernement cherche à imposer un secteur médiatique gouvernemental, ce qui est contraire au décret 116 »

Hichem Snoussi, membre de la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA), a déclaré qu’il y existe un abus et une exagération dans le traitement du dossier du journaliste Khelifa Guesmi et que l’enquête aurait pu se poursuivre en le gardanr en état de liberté.

Sur les ondes de Jawhara fm, il a indiqué que la détention du journaliste a été prolongée sans aucune communication avec les organismes professionnels concernés, notamment la HAICA, et que l’article qu’il a écrit a été retiré sans en référer à l’autorité.

Pour lui, ce comportement détruit et crée un gouffre entre le gouvernement et le secteur de la presse.

Snoussi a poursuivi estimant que cet acte constitue une atteinte à la liberté de la presse, et qu’il ne fallait pas répéter les mêmes pratiques des gouvernements précédents « qui manipulaient les médias et essayaient par tous les moyens de mettre leur main sur le secteur », rappelant que toutes les structures et organes syndicaux affiliés au secteur des médias ont résisté à toutes les tentatives de s’en emparer.

« Aujourd’hui, les responsables actuels du secteur des médias n’ont rien à voir avec les médias, et la meilleure preuve en est la faible performance des médias publics », a-t-il ajouté, soulignant que le gouvernement cherche à imposer un secteur médiatique gouvernemental », ce qui est contraire au décret 116.

Et d’appeler le gouvernement à ouvrir la porte au dialogue avec les structures syndicales et professionnelles affiliées au secteur des médias.

Commentaires: