Concours de la magistrature : Des « futurs juges » exclus pour fraude !

CP : Ministère de la Justice

Lorsqu’un candidat à un poste aussi important et prestigieux se permet de réussir un tel concours par l’intermédiaire de la fraude, on ne peut que prendre conscience de la gravité de la situation en Tunisie.

Hier, le concours pour accéder à l’institut supérieur de la magistrature a démarré, mais, a malheureusement été marqué par plusieurs tentatives de fraudes de la part de certains candidats.

En effet, une source auprès du ministère de la Justice nous a confirmé que certains cas de fraude à l’aide de « kit », lors des premières épreuves écrites, sans donner le nombre exact des ces tentatives.

« Les dispositions légales conformément à un arrêté  de la part du département ont été appliquées contre eux », a-t-on expliqué, ils ont été par conséquent exclus.

Une expulsion de cinq ans !

Cet arrêté stipule que ‘tout candidat qui commet une fraude sera expulsé de la salle du concours et privé de participer aux concours des notaires pendant une durée de cinq ans ». Cette interdiction sera prononcée par arrêté du ministre de la justice sur proposition du jury du concours.

Les candidats doivent, donc, se soumettre aux règles de surveillance et d’organisation prévues par cet arrêté. Tout contrevenant sera expulsé de la salle du concours.

On indique également que ce n’est pas pour la première fois que de tels cas soient découverts lors de ces épreuves.

Notons également que cette information a été confirmée par une source auprès de l’ONG I WATCH qui s’est chargée d’observer le déroulement, hier, de ce premier jour de concours.

Commentaires: