La Tunisie se dirige vers un défaut de paiement, avertit une banque américaine

Morgan Stanley, banque d’investissement américaine

La Tunisie se dirige vers un défaut de paiement si la détérioration actuelle de ses finances se poursuit, a averti hier lundi 21 mars la banque d’investissement américaine Morgan Stanley.

« Dans un scénario où le taux actuel de détérioration budgétaire se poursuit, il est probable que la Tunisie fasse défaut sur sa dette », a déclaré Morgan Stanley, ajoutant que cela se produirait probablement l’année prochaine à moins qu’ils n’obtiennent un programme rapide du FMI et ne procèdent à d’importantes réductions de dépenses.

Cet avertissement fait état suite à un avertissement de l’agence de notation de crédit Fitch vendredi dernier qui a abaissé le score souverain de la Tunisie à « CCC » de « B-« .

Fitch a estimé qu’un déficit public de 8,5 % du PIB cette année ferait grimper le ratio dette/PIB de la Tunisie à 84 %.

L’agence précise qu’un accord avec le FMI est nécessaire pour accéder à la plupart des bailleurs de fonds en vue d’un soutien budgétaire. La grogne sociale limite la capacité du gouvernement à adopter des mesures d’assainissement budgétaire fortes, compliquant les efforts visant à aboutir à un accord avec le FMI.

Commentaires: