Consultation nationale : La participation des femmes sous les 29%

Le responsable de l’information et de la communication à l’organisation Bawsala Haithem Benzid, a confirmé qu’il n’y avait pas de méthodologie dans la préparation de la consultation nationale, notamment en ce qui concerne ses résultats et l’issue des résultats.

Dans une déclaration à Shems FM, il a estimé que le président de la République, après la participation de 100 mille citoyens à la consultation, a tenté de convertir ses résultats à travers ses déclarations en chiffres et ratios quantitatifs.

« Alors que la consultation ne devrait pas avoir des résultats quantitatifs, étant donné qu’il y a place à l’expression, a indiqué le responsable au sein de l’organisation.

Et d’ajouter que l’aspect de la participation à la cosultation est une grande affliction, notons que le pourcentage de participation des femmes n’a pas dépassé 29 %.

I Watch critique

Les ministères de la jeunesse, des sports, des technologies de la communication et de la culture « ont lamentablement échoué » à faire attirer les citoyens et les inciter à participer massivement à la consultation nationale, lancée le 15 janvier et qui devrait prendre fin dimanche 20 mars », a constaté l’organisation « I Watch ».

L’organisation s’est dite également « étonnée » face à l’implication de  » bénévoles proches des coordinations du président Kais Saied « , qui, a-t-elle dit-,  » n’ont rien à voir avec les organes officiels de l’Etat. »

Un nombre « très maigre », estime l’organisation, comparativement aux chiffres fournis par le ministre des Technologies de la communication le 13 décembre 2021 lors du Conseil ministériel restreint où on a tablé sur un chiffre de 3 millions de participants.

Pour l’organisation « I watch », « le fiasco » de la consultation est  » le résultat logique  » d’un  » déficit de communication et de participation  » au sein de l’équipe en charge du déroulement de la consultation.

Commentaires: