Tunisie : Spéculation et consultation nationale au coeur des priorités de Kais Saied

Kais Saied briefe Najla Bouden | Palais de Carthage 16-03-2022 | CP : Présidence de la République

La guerre lancée contre les spéculateurs et la consultation nationale seront les principaux sujets à l’ordre du jour du Conseil des ministres, qui se tiendra ce jeudi 17 mars 2022.

C’est dans cette optique que la Cheffe du gouvernement Najla Bouden a été briefée par le président de la République Kais Saied, hier, au Palais de Carthage.

Ce Conseil des ministres devrait, bien entendu, aborder la situation générale du pays, mais sera axé sur la lutte contre la spéculation et la consultation nationale, qui fait l’objet de nombreuses entraves, comme l’a estimé le Chef de l’Etat lui-même.

Après avoir présidé son premier Conseil des ministres, jeudi dernier, Najla Bouden sera-t-elle de nouveau mise en avant par son mentor, qui avait l’habitude de mener lui-même les débats lors des conseils ministériels.

Du nouveau est probablement attendu concernant la lutte contre la spéculation avec l’annonce de la publication d’un décret-loi. D’un autre côté, à trois jours de la fin de la consultation nationale, Kais Saied va probablement aborder la question en profondeur.

Il faut savoir que depuis quelques jour, a débuté une campagne nationale anti-spéculation impliquant les ministères de l’Intérieur, du Commerce, du Développement des Exportations et des Finances pour lutter contre le monopole, la spéculation et la contrebande.

Signalons qu’à quelques jours de sa fin, la consultation nationale a connu la participation d’à peine plus de 416 mille citoyens. Pour les autorités, et notamment pour le président de la République Kais Saied, ce sont des « parties connues » qui ont entravé ce processus.

Ce jeudi 17 mars 2022, le porte-parole du gouvernement et ministre de l’Emploi Nassereddine Nsibi, a confirmé ce constat affirmant même que des partis politiques et des parties structurées sont derrière l’entrave de la consultation nationale.

Et d’ajouter que le président de la République tient toujours au calendrier qu’il a annoncé et que cette consultation sera clôturée le 20 mars comme prévu.

Commentaires: