Première mission pour le satellite tunisien Challenge One !

C’est une première en Afrique comme l’explique le patron du groupe Telnet. Le premier satellite tunisien CHALLENGE ONE entre donc en service ce 22 mars avec une première mission en coopération avec l’Institut Nationale des Grandes Cultures.

Il sera utilisé pour la première fois à Jendouba où il contribuera à la systématisation des irrigations des terres agricoles en entrant en communication avec un système installé dans ces domaines.

Dans un post Facebook, Mohamed Frikha explique que ce satellite sera exploité dans le domaine des grandes cultures, de l’agriculture intelligente et de la rationalisation de l’utilisation des ressources en eau.

« Cette expérience dans le domaine de l’agriculture intelligente sera la première du genre en Afrique et dans le monde arabe », a-t-il expliqué.

Le 24 mars 2021 rappelons-le, « Challenge One » avait envoyé les premiers signaux signaux radio vers la Terre, annonçant ainsi le succès de la phase post-lancement.

Conçu et développé par des compétences tunisiennes, « Challenge One » a pour mission la transmission des données utiles aux citoyens par la connexion des objets situés sur la Terre (Internet of Things) en utilisant, pour la première fois, le protocole de communication LoRa via l’espace.

Le satellite permettra notamment la communication et l’échange de données entre différents équipements, dans de nombreux domaines, notamment le contrôle, le transport, l’agriculture et la logistique, en recevant les données et en les envoyant à des fournisseurs du monde entier.

Commentaires: