Mahdia : Des spéculateurs derrière les barreaux

Le tribunal de première instance de Mahdia a émis deux mandats de dépôt contre deux spéculateurs, selon ce qu’a confirmé Farid Ben Jha, porte-parole des tribunaux de Monastir et Mahdia.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, Ben Jha a indiqué que le premier monopoleur a saisi une quantité d’environ 18 tonnes de pomme de terre, qui a été stockée dans l’un des entrepôts anarchiques de la délégation de Ksour El-Sef.

3,5 tonnes de sucre subventionné ont été saisies chez le deuxième suspect, originaire de la délégation de Rejiche, indique-il.

Il est à rappeler que des équipes conjointes entre commerce, sécurité et santé lancent de vastes campagnes pour contenir le phénomène de monopole, notamment après la pénurie de nombreuses denrées alimentaires de base.

A cet effet, le Ministère du Commerce et du Développement des Exportations avait annoncé qu’un plan conjoint a été élaboré entre quatre ministères pour faire face au fléau de spéculation.

Il s’agit du ministère du Commerce, de l’Intérieur, des Finances, et celui de l’Agriculture qui uniront leurs efforts dans l’élaboration de programmes de contrôle continu de la qualité dans divers cycles de production, de stockage et de distribution jusqu’à ce que l’approvisionnement et les prix normaux soient rétablis.

Les mesures légales maximales seront appliquées contre les cas d’infraction, y compris la saisie des biens et des moyens de transport, et l’imposition des sanctions judiciaires et administratives maximales, en coordination avec le ministère public.

Aussi, la Douane Tunisienne a annoncé avoir mis à la disposition des citoyens un numéro vert (80103066), pour signaler toutes les notifications liées à la contrebande et à la spéculation des produits de base et subventionnés.

Ce numéro vert est ouvert pour recevoir toutes les notifications et signaler les délits douaniers et toutes les difficultés rencontrées lors de l’importation et de l’exportation via les postes terrestres, maritimes et aériens.

Il est également possible, selon la même source, de signaler toutes les infractions commises à l’adresse e-mail suivante : dgd.dg@douane.gov.tn

Commentaires: