Démantèlement d’une cellule terroriste à Tataouine

La cellule était active dans la région de Tataouine et dirigée par un élément takfiri, inconnu des forces de sécurité.

Les unités de l’unité antiterroriste de la Garde nationale sont parvenues, dans une opération préventive, à démanteler une cellule terroriste dénommée « Al Mouahidoun ».

La cellule, qui compte six membres ayant prêté allégeance au groupuscule terroriste Daech, est active dans la région de Tataouine et est dirigée par un élément takfiri, inconnu des forces de sécurité.

Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, les membres de cette cellule ont délibérément attiré un groupe de jeunes hommes pour adopter l’idéologie takfiri, et prévoyaient de fabriquer des produits explosifs et des poisons à utiliser dans des opérations internes terroristes.

Après comparution des six individus devant le Parquet du Pôle Judiciaire Antiterroriste, une enquête a été ouverte à cet effet et des mandats de dépôt ont été émis à leur encontre.

Lutte antiterroriste : Taoufik Charfeddine évoque des « succès historiques » !

Le ministre de l’Intérieur Taoufik Charfeddine a déclaré, samedi 12 mars 2022 que « la situation sécuritaire est stable et sous contrôle ».

En marge de la Conférence périodique des gouverneurs, le ministre a assuré que l’établissement sécuritaire travaille en silence, notamment au niveau de la lutte contre le terrorisme.

A cet effet, il a fait savoir que « des arrestations importantes et d’importants succès sécuritaires historiques dans la lutte contre le terrorisme » ont été enregistrés.

« Les résultats seront annoncés à la fin des opérations qui sont toujours en cours », a déclaré le ministre, louant les grands sacrifices consentis par les différentes unités sécuritaires.

Commentaires: