Lutte contre la spéculation : Des centaines de tonnes de denrées alimentaires saisies

Alors que la campagne nationale anti-spéculation se poursuit, les chiffres publiés par les autorités quant aux quantités des produits saisies prouvent à quel point ce fléau gangrène la société tunisienne.

Les intérêts des Ministères de l’Intérieur, du Commerce, du Développement des Exportations et des Finances poursuivent les campagnes conjointes sur tout le territoire de la République pour lutter contre le monopole, la spéculation et la contrebande.

Les opérations de contrôle des 12 et 13 mars 2022 ont conduit à la saisie des quantités suivantes :

    • 436 tonnes de semoule, farine, pâtisseries, riz et sel.
    • 42 tonnes de sucre subventionné.
    • 65 tonnes de légumes et fruits.
    • 19.599 litres d’huile subventionnée.
    • 24.462 litres d’huile végétale.
    • 12.801 litres de lait.
    • 155.200 oeufs.
    • 360.940 boîtes de conserves.
    • 259 tonnes de céréales, légumineuses et matières fourragères.
    • 109.019 Bouteille d’eau et de boissons gazeuses.
    • 57.215 paquets de cigarettes.
    • 23.278 litres d’essence.

Rappelons que le Ministère du Commerce et du Développement des Exportations avait annoncé qu’un plan conjoint a été élaboré entre quatre ministères pour faire face au fléau de spéculation.

Il s’agit du ministère du Commerce, de l’Intérieur, des Finances, et celui de l’Agriculture qui uniront leurs efforts dans l’élaboration de programmes de contrôle continu de la qualité dans divers cycles de production, de stockage et de distribution jusqu’à ce que l’approvisionnement et les prix normaux soient rétablis.

Les mesures légales maximales seront appliquées contre les cas d’infraction, y compris la saisie des biens et des moyens de transport, et l’imposition des sanctions judiciaires et administratives maximales, en coordination avec le ministère public.

Aussi, la Douane Tunisienne a annoncé avoir mis à la disposition des citoyens un numéro vert (80103066), pour signaler toutes les notifications liées à la contrebande et à la spéculation des produits de base et subventionnés.

Ce numéro vert est ouvert pour recevoir toutes les notifications et signaler les délits douaniers et toutes les difficultés rencontrées lors de l’importation et de l’exportation via les postes terrestres, maritimes et aériens.

Il est également possible, selon la même source, de signaler toutes les infractions commises à l’adresse e-mail suivante : dgd.dg@douane.gov.tn

Commentaires: