Organisations et personnalités publiques solidaires avec Abderrazek Kilani

Des organisations, associations et personnalités de défense des droits de l’homme ont exprimé leur solidarité avec l’ancien batonnier des avocats, Abderrazek Kilani, appelant à sa libération immédiate.

Les signataires de la pétition ont également appelé à « cesser d’utiliser la justice militaire contre les civils pour liquider des opposants etpolitiques et frapper les libertés publiques ».

Il s’agit, selon la pétition, d’une tentative de faire taire toutes les voix critiques de l’influence croissante du président et de ses partisans.

Les signataires ont appelé toutes les associations de défense des droits de l’homme, les personnalités et les partis démocratiques à s’opposer à ce qu’ils ont décrit comme « la menace autoritaire rampante qui s’étend pour frapper non seulement les acquis démocratiques obtenus par le peuple, mais toutes les organisations civiles, les partis et le pouvoir judiciaire ».

Parmi les signataires de la pétition figurent le Syndicat national des journalistes tunisiens, la Ligue tunisienne de défense des droits de l’homme, le mouvement Amal et Aamal, l’ancien ministre Kamel Jendoubi, la féministe et militante des droits de l’homme Bochra Belhadj Hmida, le militant des droits de l’homme Messaoud Romdhani, et la journaliste et défenseuse des droits humains Naziha Rjiba.

Commentaires: