Le dossier d’inscription de l’Ile de Djerba au patrimoine mondial de l’Unesco accepté

Le dossier d’inscription de l’Ile de Djerba au patrimoine mondial de l’Unesco a été accepté, a annoncé le coordinateur scientifique dudit dossier Mongi Bourgou, dix ans après la demande faite par l’Institut National du Patrimoine (INP).

C’est en février 2012, que l’INP, relevant du ministère des affaires culturelles, a proposé l’inscription de l’île de Djerba sur la liste indicative du patrimoine mondial. Après une période de 6 ans, le dossier n’a pas réussi à avoir l’accord favorable des experts onusiens.

L’Unesco devrait dépêcher prochainement une délégation d’experts sur l’ile en vue d’inspecter l’état des sites et monuments proposés.

Le dossier d’inscription de l’Ile de Djerba au patrimoine de l’Unesco, présenté le 1er février dernier, est composé de 31 sites et monuments.

Une liste de 24 monuments, proposés à l’inscription, sont implantés partout sur l’île à l’instar des mosquées Sidi Salem, Sidi Smain, Tajdit, Abou Messouer (Al Jamaa El Kebir), Cheikh, Sidi Jmour, Moghzel, Imghar, Guellala, Sidi Yeti, Louta, Essalaouti, El Fguira, Tlakine, Medrajen, El Bessi, Fadhloun, Berdaoui, Welhi, Sidi Zikri, Mthaniya, la synagogue La Ghriba et l’Eglise Saint Nicolas.

La Tunisie compte déjà sept sites et monuments classés au patrimoine mondial, depuis 1979 : Médina de Tunis / Site de Carthage /Amphithéâtre d’EL Jem, Site de Kerkouane, Médina de Sousse / Médina de Kairouan et le Site de Dougga.

Commentaires: