Kais Saied : « Nous œuvrons pour garantir les droits de l’homme en Tunisie »

Dans son allocution à l’occasion de la 49ème session du Conseil des droits de l’homme, tenue à Genève, le président de la République, Kais Saied, a affirmé les efforts pour protéger et garantir les droits de l’homme en Tunisie.

Evoquant les mesures exceptionnelles annoncées le 25 juillet 2021, Kais Saied a expliqué qu’elles ont été exécutées conformément à la constitution, « dans le but de préserver les libertés et les droits des première et deuxième générations ».

Dans son discours prononcé depuis Carthage, il a souligné que son souci de garantir ces droits découlait de la ferme conviction qu’ils doivent exister réellement et pas seulement dans les textes.

Le chef de l’Etat a ajouté qu’estimer que les mesures du 25 juillet ne respectaient pas les droits individuels est « une erreur trompeuse et une tentative de diffamation ».

Et de souligner que les libertés de la presse et de déplacement sont garanties, selon le texte de la constitution et sur la base des accords internationaux ratifiés par la Tunisie. « En Tunisie, nous cherchons à réaliser l’Etat de droit, voire la société de droit », a-t-il déclaré.

Commentaires: