Stock de céréales : La Tunisie à l’abri… jusqu’à l’été !

A quel degré l’impact de la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine sera-t-il ressenti en Tunisie ? La Tunisie sera-t-elle confrontée à une pénurie en céréales qu’elle importe principalement d’Ukraine et de Russie ?

A ce titre, Hamed Dali, directeur général de l’Observatoire national de l’Agriculture au ministère de l’Agriculture, a livré des clarifications à l’agence Reuters, indiquant que la Tunisie a déjà parachevé ses commandes nécessaires de céréales, et ce bien avant le déclenchement de la guerre en Ukraine.

Il a précisé que les stocks de céréales sont ainsi suffisants jusqu’au mois de juin prochain et que la Tunisie ne sera confrontée à aucun manque jusqu’à la saison de la récolte l’été.

Il confirme ainsi les propos de la ministre du Commerce et du développement des exportations, Fadhila Rabhi, qui a indiqué, la semaine dernière, que les stocks en céréales, blé dur, blé tendre et orge couvrent les besoins du pays jusqu’au mois de Mai.

Elle démentait ainsi une rumeur selon laquelle il existe une pénurie de certains produits de base comme la farine et la semoule.

Il faut savoir que les prix des céréales ont enregistré, hier, au déclenchement de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, des niveaux record en séance de bourse sur le marché européen.

Les prix du blé et du maïs, dont l’Ukraine représente le quatrième exportateur mondial, ont considérablement augmenté quelques heures après l’invasion russe pour dépasser les 340 euros la tonne.

Grand importateur de céréales, notre pays a reçu 3,7 millions de tonnes durant l’année commerciale 2021-2022. Parmi les principaux fournisseurs de céréales pour la Tunisie, figurent l’Ukraine et la Russie ce qui laisse présager une perturbation de l’approvisionnement dans plusieurs pays dont la Tunisie.

Commentaires: