Le baril de pétrole franchit la barre des 100 dollars : Quels effets sur la Tunisie ?

Le prix du baril de pétrole a franchi la barre des 100 dollars ce jeudi 24 février 2022, pour la première fois depuis plus de 7 ans. Cette hausse drastique vient après que le président russe Vladimir Poutine ait annoncé une opération militaire en Ukraine.

Le prix du baril de Brent est donc, aujourd’hui, à 100,04 dollars, avec des inquiétudes grandissantes quant à une guerre à grande échelle en Europe de l’Est engendrant une augmentation plus importante.

Quels effets sur la Tunisie ?

La ministre de l’Industrie, de l’Énergie et des Mines, Nayla Nouira Qanji, a confirmé, hier qu’une révision des prix du carburant aura lieu à la lumière de la hausse des prix du pétrole au niveau mondial, expliquant que cette augmentation sera contrôlée et n’affectera pas les tranches sociales moyennes et faibles.

La valeur de l’augmentation sera déterminée par la commission compétente et annoncée dans les prochains jours, a-t-elle ajouté. Il est à noter que les prix des carburants en Tunisie ont connu une hausse début février.

Ceci étant les vrais difficultés sont ailleurs sachant que le budget de l’Etat pour l’année 2022 a été élaboré sur la base d’un prix de référence du baril de pétrole (Brent) de 75 dollars et qu’une augmentation d’un dollar du prix du baril de pétrole représente un surcoût de 142 millions de dinars tunisiens (MDT) pour le budget de l’Etat.

L’augmentation des prix du pétrole va donc ajouter de nouvelles pressions sur le budget du pays.

Commentaires: