Conflit Russie – Ukraine : L’effet papillon en Tunisie ?

Les effets de la guerre menée depuis ce matin par la Russie contre l’Ukraine se font déjà ressentir.

Les prix des céréales ont enregistré, ce jeudi 24 février 2022, des niveaux record en séance de bourse sur le marché européen.

Les prix du blé et du maïs, dont l’Ukraine représente le quatrième exportateur mondial, ont considérablement augmenté quelques heures après l’invasion russe pour dépasser les 340 euros la tonne.

Cette hausse vertigineuse devrait certainement affecter plusieurs pays, dont la Tunisie.

La Tunisie importe la moitié de ses besoins en céréales

Grand importateur de céréales, notre pays a reçu 3,7 millions de tonnes durant l’année commerciale 2021-2022.

Parmi les principaux fournisseurs de céréales pour la Tunisie, figurent l’Ukraine et la Russie ce qui laisse présager une perturbation de l’approvisionnement, voire même une crise de pain dans le pays.

L’intervention militaire russe en Ukraine a également fait grimper le prix du pétrole Brent à 103 dollars pour la première fois depuis 2014.

Une révision des prix du carburant aura donc lieu à la lumière de la hausse des prix au niveau mondial. La valeur de l’augmentation sera déterminée par la commission compétente et annoncée dans les prochains jours.

Commentaires: