Exposition « Here After » : Un finissage en beauté

L’exposition « Here After » (commissaire : Karim Sultan) à la station d’art B7L9 vit sa dernière semaine. Développée par la Fondation Kamel Lazaar et présentant les travaux de plusieurs artistes et intellectuels palestiniens, cette exposition obéit à trois grandes articulations.

En premier lieu, l’artiste visuelle Larissa Sansour y participe avec trois films courts sur des thèmes empruntant à la science-fiction. Ensuite, Karim Kattan a écrit spécialement une nouvelle qui est disponible en langue arabe et en anglais. Le troisième volet de l’exposition est construit autour de la plateforme Lifta et de son ouvrage  » Future Palestine ».

Le rideau tombera sur cette exposition dimanche 27 février. Le finissage aura lieu en plusieurs temps avec la participation de plusieurs artistes tunisiens. Jeudi 24 février, le public du B7L9 aura rendez-vous avec Inès Ben Abdesslem pour une performance de danse, Sabrine Ghannoudi pour une lecture à haute voix et Amal Ben Saad pour un solo à la contrebasse.

Vendredi 25 février, ce sera au tour d’Oumaima Bahri de présenter des improvisations chorégraphiques alors que des lectures à haute voix des textes de Karim Kattan seront proposées par Nebil Basti. En outre, le guitariste Khalil Seibi se produira en solo. Enfin, le duo Wafa Ghorbel et Hichem Ktari donnera un récital intitulé « Chants pour la Palestine ».

Les films de Larissa Sansour seront pour leur part projetés en boucle jusqu’à la fin de l’exposition avec une séance spéciale consacrée au film « In Vitro ».

Par ailleurs, des déambulations commentées auront lieu dans les différents espaces de l’exposition « Here After » le samedi 26 et le dimanche 27 février.

Un finissage en beauté pour cette exposition qui pose un regard neuf sur la Palestine d’hier, aujourd’hui et demain. La station d’art B7L9 se trouve à Bhar Lazreg, en banlieue de la Marsa et a été fondée en mars 2019.

Commentaires: