Tunisie : Le PDL appelle à des élections législatives anticipées

Le Parti destourien libre (PDL) a tenu une conférence de presse pour présenter les résultats de la réunion du Comité central, tenue le samedi 19 février.

Lors de cette conférence, il a été annoncé que les dirigeants et les bases du parti se sont ralliés autour de sa cheffe, Abir Moussi, comme candidate officielle aux prochaines élections présidentielles.

Pour sa part, Moussi a affirmé son refus de soutenir « toute voie qui piétine les droits des Tunisiens, perpétue les dérives du pouvoir et manipule la souveraineté du peuple », en plus de l’adhésion du parti à tous les rendez-vous électoraux à venir (municipaux, présidentielle et législative).

A cet effet, elle a fait savoir que son parti exige la dissolution du Parlement et l’organisation d’élections législatives anticipées selon les délais constitutionnels.

Dans ce contexte, Moussi a évoqué la nécessité d’assainir le climat électoral en gelant les soldes bancaires du mouvement Ennahdha et en tarissant les sources de financements étrangers.

Elle a également appelé à l’activation de la loi réglementant l’Instance supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE).

Commentaires: