Tunisie : 100 mille dinars pour former un ingénieur… qui émigrera !

Des milliers d’ingénieurs quittent chaque année la Tunisie pour diverses destinations, à la recherche d’une situation financière plus aisée et d’un épanouissement professionnel tant rêvé.

Le doyen de l’Ordre des ingénieurs tunisiens, Kamel Sahnoun, est revenu ce jeudi 17 février 2022, sur les chiffres officiels portant sur la fuite des cerveaux.

Huit mille ingénieurs sont diplômés chaque année des écoles d’ingénieurs en Tunisie, et 6500 d’entre eux quittent tous les ans le pays, a-t-il annoncé.

Lors de son intervention sur Express fm, Sahnoun a fait savoir que l’ingénieur tunisien coûte à l’Etat 100 mille dinars au cours de tout son cursus scolaire.

Et de regretter que la Tunisie « offre » annuellement 650 millions de dinars aux économies des autres pays, en raison de la migration des ingénieurs tunisiens, d’autant plus que les ingénieurs immigrés ont une expérience professionnelle d’au moins 5 ans.

Il a expliqué que les ingénieurs tunisiens sont sollicités en Afrique, en Europe, dans les pays du Golfe, au Canada et aux États-Unis, et ce en raison de la qualité de leur formation et de leur intégration professionnelle rapide.

« Professionnellement, les ingénieurs tunisiens ne trouvent pas leur véritable valeur dans leur pays. La plupart d’entre eux aspirent à accumuler de l’expérience dans les plus grandes entreprises scientifiques et à acquérir de nouvelles compétences, ce qui n’est pas possible en Tunisie. », ajoute-il.

Commentaires: