I Watch auditionné dans l’affaire des contrats de lobbying d’Ennahdha

L’affaire des contrats de lobbying d’Ennahdha revient sur le devant de la scène. L’Organisation I Watch, qui a révélé une partie de cette affaire, a été auditionnée, ce mercredi 16 février 2022 par le procureur de la République auprès de l’unité centrale de la Garde nationale d’El Aouina.

En octobre dernier, l’organisation I Watch avait fait savoir qu’elle allait déposer une plainte contre le Mouvement Ennahdha sur fonds d’un soupçon de financement anonyme.

Selon elle, Ennahdha, en plus de signer deux contrats de lobbying avant les élections de 2014 et 2019, a signé deux autres contrats avec la société américaine Burson-Marsteller, avant son dixième congrès en 2016 et avant les élections municipales de 2018.

La valeur des deux contrats mentionnés est d’environ 355.850 mille dollars, soit l’équivalent d’un million de dinars tunisiens.

Entre-temps, le vice-président d’Ennahdha, Ali Laârayedh, a affirmé que son parti n’avait signé aucun contrat de lobbying aux Etats-Unis et que le mouvement n’avait bénéficié d’aucun appui financier ou médiatique de la part des Américains.

Sauf que le président d’I Watch, Achraf Aouadi, a fait savoir, le 8 décembre dernier, avoir pu accéder à une base de données réservée aux journalistes d’investigations dans le monde et découvert que le mouvement Ennahdha a signé deux contrats de lobbying aux Etats-Unis, en 2016.

Le 6 décembre 2021, I Watch, a rappelé que la valeur des contrats conclus par Ennahdha entre 2014 et 2021 est estimée à 778.259 dollars.

Commentaires: