La Tunisie pourrait envoyer son premier satellite éducatif dans l’espace

A l’issue de cette décision, la Tunisie pourrait envoyer un nouveau satellite (Cubesat) dans l’espace.

En effet, le Bureau des affaires spatiales des Nations unies (UNOOSA) doit annoncer, ce mercredi, 16 février 2022, le lauréat du programme mondial « Kibocube », auquel la Tunisie participe, représentée par l’Ecole Supérieure Privée d’Ingénierie et de Technologie appliquée de Sousse (ESPITA).

Il s’agit d’un programme de coopération ONU/Japon sur le déploiement de CubeSat à partir du module d’expérimentation japonais (Kibo) de la Station spatiale internationale (ISS) « KiboCUBE ».

Une fois lauréate, la Tunisie pourrait lancer ce premier satellite éducatif « Tunsat1 » vers la Station Spatiale Internationale en 2023, selon «TUNisian Space Association (TUNSA)», partenaire de ce projet.

L’Agence d’exploration aérospatiale japonaise (JAXA) accorde au gagnant de ce concours, parmi des dizaines de pays en développement, la possibilité de lancer gratuitement un petit satellite à bord d’une de ses fusées vers l’ISS, station spatiale placée en orbite terrestre basse, occupée en permanence par un équipage international qui se consacre à la recherche scientifique dans l’environnement spatial.

Ce programme offre aux établissements d’enseignement ou de recherche des pays en développement membres des Nations Unies la possibilité de déployer des satellites qu’ils développent et fabriquent.

La Tunisie a été présélectionnée et a atteint la phase finale de cette compétition internationale, lancée à l’initiative de l’UNOOSA en coopération avec l’Agence d’exploration aérospatiale japonaise (JAXA) et qui favorise la coopération internationale dans le domaine des technologies spatiales et des projets qui s’y rapportent.

Il s’agit de garantir le droit de la Tunisie et du reste des pays du monde à exploiter pacifiquement l’espace, un droit garanti par l’ONU, qui supervise cette compétition mondiale.

Commentaires: