Tunisie : Le projet de loi relatif aux congés de maternité et de paternité remis sur la table

Une commission chargée de l’examen du projet de loi relatif au congé de maternité, de paternité et de parentalité a été formée par les ministères des Affaires sociales et de la Famille.

Ce projet de loi concerne les secteurs public et privé et prévoit, notamment, l’allongement du congé de maternité à 16 semaines.

La commission se penchera sur les répercussions de ce projet de loi sur les équilibres financiers des caisses sociales, à travers l’implication des acteurs sociaux et des parties concernées, indique un communiqué publié ce lundi 14 février 2022.

En mars 2021, l’ancienne ministre de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Séniors, Imen Houimel avait annoncé que le projet de loi relatif aux congés de paternité et de maternité est à l’arrêt.

Le seul inconvénient réside dans le coût de ce projet de loi estimé à 250 millions de dinars, que l’Etat n’est pas capable d’assurer, expliquait la responsable.

Ledit projet en question vise à mettre en place un congé de paternité et un congé prénatal (pour les mères). Il vise également à mieux règlementer le repos d’allaitement, le tout pour garantir un modèle familial équilibré et pour donner lieu à partage des responsabilités entre les deux parents de façon à protéger l’intérêt suprême de l’enfant.

Notons qu’en Tunisie, le congé de maternité est actuellement de 8 semaines dans le secteur public et d’un mois dans le secteur privé.

Commentaires: