Le Groupe Chimique Tunisien en grève

Agents et cadres du Groupe Chimique Tunisien sont en grève. Une grève de deux jours qui a démarré ce mercredi 9 février à l’initiative de la fédération du pétrole et des produits chimiques.

Mohamed Borni Khemila, secrétaire général de la fédération a expliqué, dans ce sens, sur les ondes d’IFM, que cette grève fait suite à la non-application de plusieurs conventions, outre l’absence de recrutements depuis quatre ans et autres revendications matérielles.

Cette grève a causé l’arrêt de la production sur les sites de Sfax, Gabès et Gafsa.

Rappelons que l’UGTT a annoncé aujourd’hui, sur sa page officielle que les agents et cadres du Groupe chimique tunisien seront en grève à partir d’aujourd’hui à 7h00 jusqu’au vendredi 11 février 2022 à 7h00.

Commentaires: