Tunisie : Abir Moussi veut suspendre la consultation nationale

La cheffe du Parti Destourien libre (PDL), Abir Moussi, a confirmé qu’elle compte suspendre la consultation nationale électronique, estimant qu’elle est basée sur la fraude, et l’utilisation de l’argent public.

Moussi a ajouté, en marge d’une conférence de presse du parti, qu’elle déposera une plainte pour fraude concernant la consultation, notant que le nouveau service, qui a été fourni lors de la consultation, permet à quiconque de prendre la carte d’identité d’un autre et de voter pour lui avec le même carte de recharge.

« Le contenu politique de la consultation est orienté vers la mise en œuvre du programme du Président de la République », a-t-elle ajouté. «elle repose également sur une déclaration verbale, et aucun arrêté présidentiel n’a été émis à cet effet».

Le PDL a présenté des demandes d’accès à l’information. La première appelle la cheffe du gouvernement à fournir la liste des personnes ayant préparé les questions de la consultation, une copie de leur décision d’affectation et les critères de leur recrutement.

La seconde demande concerne une copie de la convention conclue par le Ministère des Technologies avec les téléopérateurs et le Centre National de l’informatique.

Commentaires: